L’Université Paul Sabatier refuse de voter son budget !

Ce lundi 15 décembre 2014 le conseil d’administration de l’université Paul Sabatier devait voter son budget. Au même moment a eu lieu un rassemblement devant le CA contre l’austérité dans le budget de l’enseignement supérieur, rassemblement organisé par l’intersyndicale de l’UPS. Le rassemblement a pu entrer dans le CA afin d’exprimer les inquiétudes des personnels et étudiants sur un budget de l’université largement insuffisant et a appelé à voter contre le budget ou à le reporter. Le rassemblement a laissé le CA débattre du budget. Le CA de l’UPS a décidé à l’issue de ces débats de reporter le vote de ce budget car insuffisant et par manque de garantie de la part de l’Etat.

Report du budget de l’université : un signal politique fort

Le CA de l’UPS, par ce report du vote du budget, en accord avec la mobilisation de l’université, envoie un signal politique fort au gouvernement sur le manque de moyens à l’université Paul Sabatier. Le CA a joint à cette décision une motion (ci-joint en bas de l’article).

En effet depuis les dernières semaines nous avons assisté à un aller-retour du gouvernement sur le budget des universités : l’annonce d’un budget en baisse par rapport à l’inflation, le vote des députés qui ampute de 70 millions d’euros le budget de l’ESR et l’annonce de François Hollande de revenir sur cette coupe budgétaire jette un flou sur la priorité de ce gouvernement.

Une mobilisation toulousaine qui prend de l’ampleur :

Après l’envahissement du CA budgétaire de l’IEP de Toulouse, le vendredi 5 décembre, par des étudiants, pour protester contre la hausse des frais d’inscription, l’envahissement du CA budgétaire de l’université Jean Jaurès contre le désengagement de l’état et le report du vote du budget de Paul Sabatier, aujourd’hui, la situation budgétaire des établissements publics de la ville de Toulouse est de plus en plus tendue.

L’UNEF demande au rectorat de répondre aux revendications des mobilisations des étudiants et des personnels sur les questions budgétaires des établissements publics de Toulouse.

L’UNEF demande un investissement dans le budget de l’ESR pour les universités toulousaines en particulier pour l’UT2, l’UT3 et l’IEP.

Motion voté à l’unanimité lors du CA de l’université sur le report du vote

Mobilisation au Mirail : l’UNEF appelle les étudiants à continuer la mobilisation pour défendre leurs conditions d’études

Jeudi 20 novembre s’est déroulé un blocage de l’université Toulouse 2 Jean Jaurès ainsi qu’une Assemblée Générale Etudiante.

La mobilisation doit continuer !

Confrontée à une forte augmentation du nombre d’inscrits cette année (Plus de 40% dans certaines filières), l’université a été forcée de fermer les inscriptions plus tôt que prévu afin de limiter le nombre étudiants.

C’est dans ce contexte de restriction budgétaire où les jeunes sont précarisés et où ils payent le désengagement de l’état à cause du sous financement des universités que les étudiants de Jean Jaurès se sont mobilisé lors des 3 dernières semaines en AG.

Depuis la mort de Remi Fraisse, le climat entre les jeunes et le gouvernement se dégrade. Le gouvernement porte une part de responsabilité importante dans cette dégradation, en répondant aux inquiétudes des jeunes par la répression policière.

Alors que l’assemblée nationale vient de voter une nouvelle baisse du budget des universités pour l’année 2015, l’UNEF appelle les étudiants de Jean Jaurès à se mobiliser jusqu’à la journée nationale contre les restrictions budgétaire dans l’enseignement supérieur, jeudi 11 décembre. Nous refusons que nos études et notre avenir soient sacrifiés au nom de l’austérité budgétaire !

L’UNEF condamne les dégradations dans l’université

Lors du blocage ont eu lieu d’importantes dégradations des locaux de l’université ainsi que le local de l’UNEF. En effet, des individus se sont introduits dans la partie bloquée de l’université et y ont vandalisé les salles de cours et bâtiments. Ils se sont introduits dans notre local en y cassant les vitres et saccageant l’intérieur.

L’UNEF condamne fermement ces actes de dégradation et de violence qui sont contre-productifs pour la mobilisation étudiante.

Suite aux dégradations de ce jeudi, l’UNEF s’est prononcée contre le blocage de l’université pour le mardi 25 novembre.

L’UNEF appelle à continuer et a massifier la mobilisation pour défendre nos conditions d’études via d’autre modalités d’action à partir de mardi prochain.

Débat Public – Quel rôle de la Banque de France pour relancer l’emploi et la création de richesses dans les entreprises ?

L’UNEF participe à un débat public à Toulouse organisé par le syndicat CGT de la Banque de France, mercredi 15 octobre de 17 heures à 20 heures, Centre Wilson, hôtel Novotel, 15, place Wilson sur le thème « Quel rôle de la Banque de France pour relancer l’emploi et la création de richesses dans les entreprises ?« 

L’UNEF en tend que syndicat de transformation social interviendra lors de ce débat public qui prendra la forme d’une table ronde ou seront présent: Continuer la lecture

Augmentation des loyer en cités universitaire : L’UNEF demande l’égalité entre les étudiants étrangers et francais

Depuis le début de l’année universitaire, certains étudiants ont été étonnés de voir une hausse des loyers en cité Universitaire, cette hausse correspond à 50€ brut de plus.

L’ensemble des étudiants étranger touché par cette hausse, explication :

La différence de loyer entre les étudiants s’effectuent entre deux catégories, les étudiants admis sur dossier social étudiant (DSE) accédant aux chambres universitaires en fonction de leurs situations. L’autre partie des étudiants accédant aux chambres en cité universitaire est placée par les universités sur des places allouées par le CROUS pour les étudiants admissur critères pédagogiquesC’est cette deuxième catégorie d’étudiant qui est touchée par cette hausse des loyers, légitimée par le fait que ces étudiants sont supposés ne pas rester longtemps dans leur logement, et ainsi, créant un manque à gagner pour le CROUS durant la période de non-activité. C’est ainsi que la mesure fût débattue et votée à l’unanimité dans le conseil d’administration du CROUS. Cette mesure, comme le relate le compte rendu du CA, devait toucher uniquement les étudiants ne restant que quelques mois dans les logements du CROUS, principalement les étudiants en stage et les ERASMUS. A aucun moment cette mesure devait toucher l’ensemble des étudiants étrangers habitant l’ensemble de l’année université dans les cités U.

Une application à l’encontre des décisions du CA

La mesure votée au CA du CROUS touche l’ensemble des logements alloués sur mesures pédagogiques. Vu que l’ensemble des étudiants étrangers obtiennent leurs logements via cette allocation, l’ensemble des étudiants étrangers subit donc cette augmentation. Ce n’était pas le but recherché issu des débats du CA. L’application de cette mesure n’est pas en corrélation avec ce qu’il a était compris par les élus étudiants de l’UNEF. Il y a un danger dans la compréhension de cette mesure par les personnes concernées pouvant penser à une mesure discriminatoire. De plus l’UNEF pense qu’il n’est pas justifiable de faire payer plus les étudiants étrangers restant l’ensemble de l’année sur un logement universitaire.

L’UNEF revendique que les étudiants étrangers payent le même montant que les étudiants français admis par leur DSE.

L’UNEF demande au CROUS de revoir cette mesure afin d’y exclure les étudiants étrangers étant en France sur une formation.

1200 étudiants sans cours à Paul Sabatier !

Ce mercredi 10 septembre le conseil de département de Biologie et GeoSciences, de l’université Toulouse III – Paul Sabatier a annoncé que  la Licence 1 SN  (Science et Nature) n’ouvrira pas cette année dans les conditions d’effectifs actuels. Il n’y aura donc aucun enseignement la semaine prochaine du 15 septembre ni les suivantes jusqu’à nouvel ordre pour les 1200 étudiants de cette filière. Continuer la lecture

Un coup d’arrêt au déménagement de Sciences-po Toulouse : La mairie contre l’intérêt des étudiants !

Alors que les travaux pour déménager Sciences-po Toulouse , prévus depuis des années étant donné la vétusté des bâtiments qui ne permettra plus d’accueillir d’étudiants dès la rentrée 2016, au bâtiment du Bazacle sur le quai Saint Pierre devaient commencer en août avec un budget et un calendrier précis , la Mairie de Toulouse s’est opposée à ce projet dans les négociations, aboutissant ainsi à la non délivrance du permis de construire par la préfecture ce mercredi 17 juillet. Continuer la lecture

L’UNEF obtient un réaménagement des tarifs en cafétéria au CROUS

Ce mardi 24 juin, a eu lieu le Conseil d’Administration du CROUS de Toulouse. Ont été votés les tarifs en cafétéria pour l’année universitaire prochaine.

Face à la volonté du CROUS de vouloir supprimer de tous les menus avec sandwich les boissons sucrées et les jus de fruit afin de ne garder que la bouteille d’eau dans la formule, les élus UNEF ont proposé de revoir les formules en ne gardant que: sandwich ou assimilés + Dessert. En effet une majorité de cafétérias étant équipée de fontaine à eau cela permettra aux étudiants de se servir à boire gratuitement et de faire baisser le coût global des formules.

Ainsi pour l’année prochaine les formules avec un sandwich classique et un dessert seront à 2,30€, et le reste des formules (sandwichs spéciaux, paninis, bagnats, etc.) à 3,10€ soit une baisse respective de 50 cts et 45 cts. Le CROUS souhaitait maintenir les tarifs actuels en nous obligeant à prendre systématiquement une bouteille d’eau. Si les étudiants souhaitent en prendre une, celle ci passe de 60 cts à 50 cts à l’unité.

Par conséquent les formules les plus consommées par les étudiants seront ainsi moins chères et permettront aux étudiants de manger à moindre frais.

Malgré cette modification gagnée grâce au travail des élus UNEF, nous constatons une hausse globale de plusieurs produits en cafétéria, y compris les formules petit-déjeuner. Face à cette hausse et en prenant en compte la modification des formules, les élus UNEF ont décidé de s’abstenir sur le vote de ces tarifs.

L’UNEF rappelle que face à l’augmentation du coût de la vie, il faut un réel réinvestissement de l’Etat dans les CROUS afin d’assurer sa mission de service public et de ne pas répercuter cette augmentation du coût de la vie sur les étudiants.

L’UNEF dénonce une sélection illégale à l’entrée de l’université Toulouse 3 – Paul Sabatier !

Alors que l’année universitaire touche à sa fin et que les lycéens vont s’inscrire dans l’enseignement supérieur l’UNEF Midi-Pyrénées relève une information particulièrement inquiétante sur la mise en place de sélection illégale à l’entrée de l’université Toulouse 3 – Paul Sabatier.  Continuer la lecture

Examens : un problème ? L’UNEF est là !

Comme chaque année lors des périodes d’examens l’UNEF mène une campagne d’information sur les droits des étudiants. Bien souvent parce que les étudiants méconnaissent leur droits ils sont mal appliqué voir bafoués. Nous devons rester vigilants afin que les universités respectent nos droits.

Pour cela l’UNEF sera présent sur les campus Toulousain et de la région afin de distribuer des tracts d’informations. Chaque étudiant peux venir nous voir lors de nos permanences syndicales, un militant sera présent pour répondre à tes questions et trouver des solutions à tes problèmes. Pour nous contacter: voir nos contact et horaires des permanences ici.

Bon courage pour les révisons !