La mairie de Toulouse déclare la guerre a la jeunesse : l’UNEF ne se laissera pas faire!

Le 23 juillet dernier, un article est sorti dans la presse (http://actu.cotetoulouse.fr/payer-selon-ses-revenus-dans-les-transports-en-commun-cest-peut-etre-pour-bientot-a-toulouse_16480/) expliquant que la tarification jeune de Tisseo pourrait être supprimée. Alors que le transport est une part importante et obligatoire dans un budget étudiant, la mairie voudrait supprimer la tarification à 10€/mois. Sous prétexte d’une tarification sociale, la mairie voudrait faire reculer les droits des étudiants. Rappelons que M. Jean-Luc Moudenc ne s’est pas engagé à encadrer les loyers, maintenant, c’est aux transports qu’il s’attaque. Ce serait la preuve d’une politique agressive qui viserait à précariser, encore plus, la jeunesse. Rappelons qu’un étudiant sur deux est salarié et que le coût de la vie augmente plus vite pour les jeunes que pour le reste de la population. Le maire de la deuxième ville étudiante de France devrait comprendre cela et agir en conséquence.

L’UNEF Toulouse – Midi-Pyrénées ne peut pas accepter un tel recul de droits étudiants. La tarification sociale reste un moyen de prendre en compte  les revenus des parents et non la situation propre de chaque étudiant. Ce “tarif social” est infantilisant car il oblige les étudiants, encore une fois, à dépendre de leur parents.

En 2009, après que l’ancien maire de Toulouse, Pierre Cohen, ait promis lors de sa campagne électorale la gratuité des transports, mais sans aucune action concrète derrière, c’est toute la jeunesse toulousaine, menée par l’UNEF, qui s’est mobilisée, en envahissant le conseil municipal. L’UNEF a donc obtenu un tarif à 10 euros par mois pour tous les jeunes de moins de 25 ans. Aujourd’hui, l’UNEF n’hésitera pas à mobiliser encore une fois, et ne se privera d’aucun moyen d’action, de la pétition à la grève, pour bloquer toute tentative de hausse du tarif jeune.

Il est inacceptable qu’un tel recul des droits étudiants se fasse. L’UNEF restera mobilisée contre ce tarif et demande un démenti de Jean-Michel Lattes, directeur de Tisseo, et Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse.

Nouveaux tarifs en cafétéria au CROUS de Toulouse

Aujourd’hui lundi 22 juin 2015 s’est déroulé le Conseil d’Administration du CROUS de Toulouse – Midi-Pyrénées. Ce CA à voté de nouveaux tarifs en cafétéria pour l’année 2015-2016.

L’UNEF a voté pour la mise en place de ces nouveaux tarifs qui améliorent la visibilité des formules et augmentent les choix disponibles.

Ainsi la formule « Classique » à 2€30 qui était composé d’un sandwich classique et d’un dessert passera l’année prochaine au même prix mais comprendra une bouteille d’eau, ce qui fait 3 éléments au lieux de 2 sans changement de prix ! Même chose pour la formule « Tradi » qui passe néanmoins de 3€10 à 3€20 en rajoutant la bouteille d’eau. Par ailleurs les élus UNEF se sont battus pour supprimer de très nombreuses augmentations de tarifs d’articles à l’unité que le CROUS voulait faire (entre 10 cts et 20 cts d’augmentation par article était prévu). Les élus UNEF ont ainsi réussi à supprimer la plupart de ses augmentations pour les limiter a 2 articles.

Pas de changement pour les 2 autres formules « Américain » et « Gourmand » qui restent au même prix.

L’UNEF se félicite de la mise en place d’une formule sociale, la formule « Classique » qui est 90 cts moins cher que la formule en restaurant universitaire comprenant 3 éléments. L’UNEF a par ailleurs refusé que la formule « Tardi » soit plus cher que le restaurant universitaire.

UT2J Examen annulé: Toutes les revendications entendues ! Victoires des étudiants !

Suite au communiqué de l’Université Jean Jaures affirmant la mise en place de notre dernière revendication (voir notre précèdent CP), l’UNEF est entièrement satisfaite des mesures mises en place.

L’UNEF rappelle à l’Université de rester vigilante sur les cas particuliers qui pourraient se présenter à elle d’étudiants lésés même après l’application des mesures.

L’UNEF tient à remercier tous les étudiants mobilisés qui ont soutenu les revendications !

1200 étudiants sans cours à Paul Sabatier !

Ce mercredi 10 septembre le conseil de département de Biologie et GeoSciences, de l’université Toulouse III – Paul Sabatier a annoncé que  la Licence 1 SN  (Science et Nature) n’ouvrira pas cette année dans les conditions d’effectifs actuels. Il n’y aura donc aucun enseignement la semaine prochaine du 15 septembre ni les suivantes jusqu’à nouvel ordre pour les 1200 étudiants de cette filière. Continuer la lecture

Examens : un problème ? L’UNEF est là !

Comme chaque année lors des périodes d’examens l’UNEF mène une campagne d’information sur les droits des étudiants. Bien souvent parce que les étudiants méconnaissent leur droits ils sont mal appliqué voir bafoués. Nous devons rester vigilants afin que les universités respectent nos droits.

Pour cela l’UNEF sera présent sur les campus Toulousain et de la région afin de distribuer des tracts d’informations. Chaque étudiant peux venir nous voir lors de nos permanences syndicales, un militant sera présent pour répondre à tes questions et trouver des solutions à tes problèmes. Pour nous contacter: voir nos contact et horaires des permanences ici.

Bon courage pour les révisons !

Dossier Social Etudiant, c’est le moment !

DSE_2014_2015
L’UNEF défend un système de bourses juste, simple et suffisant qui permette à l’ensemble des jeunes de faire les études qu’ils souhaitent alors que la précarité touche nombre d’entre nous et que le salariat étudiant reste la première cause d’échec à l’université.
C’est par l’engagement syndical et la défense de tous les étudiants que nous pouvons arracher des centaines de millions d’euros comme il y a quelques mois.
Toutefois l’investissement n’est toujours pas suffisant et ne compense pas les économies réalisées sur une autre aide, destinée aux familles les plus aisées ayant un enfant étudiant : la demi-part fiscale.
L’UNEF continue de se battre pour que la jeunesse et l’enseignement supérieur soient une priorité des investissements publics, et cela dès maintenant !
Continuer la lecture

Inscriptions nazis à l’Université Toulouse 1 Capitole

L’UNEF Toulouse appelle à la plus grande fermeté envers les auteurs de cet acte indigne.

La section toulousaine de l’UNEF s’indigne des inscriptions nazis commis durant le
week-end du 16 février sur les murs de l’Université Toulouse 1 Capitole, de l’espace des
diversités, du cinéma l’Utopia ainsi que sur le local du Front de Gauche. Slogans
homophobes, croix gammés, propos antisémites : cette recrudescence de l’activité de
l’extrême droite est intolérable et nécessite une réaction au plus vite. Continuer la lecture