La mobilisation ça paye ! Maintien du tarif jeune dans les transports en commun pour les étudiant-e-s

Ce jeudi 19 novembre, le comité syndical de Tisséo a voté à l’unanimité les nouveaux tarifs qui seront appliqués dès juillet 2017. Le tarif jeune à 10€ par mois ou 100€ par an sera maintenu pour les étudiant-e-s, et les boursier-e-s échelon maximum bénéficieront d’une carte de transports gratuite.

Cette victoire a été arrachée grâce à la mobilisation des organisations de jeunesse. En effet, depuis plus d’un an, l’UNEF et les organisations politiques de jeunesse mènent campagne contre l’augmentation du tarif jeune. Environ 20 000 pétitions signées sur les universités de Toulouse, des interventions lors des réunions publiques organisées par le SMTC-Tisséo, et plusieurs rassemblements auront permis aux jeunes de faire entendre leur refus de la précarité et leur attachement à l’un des tarif les plus bas de France.

14627823_10157817767050647_757918992_n

L’UNEF restera vigilante à ce que le tarif jeune ne soit pas à nouveau remis en cause à l’avenir. Cette mobilisation aura tout de même permis de démontrer la réactivité des jeunes lors ce que leurs droits sont menacés.

Alors que les étudiant-e-s ont été épargné-e-s par la hausse du prix des transports en commun, toutes les autres catégories augmentent, notamment les personnes âgées, et les privé-e-s d’emplois.

L’UNEF revendique donc toujours :

  • le maintien du tarif à 10€ par mois pour toutes et tous les jeunes, y compris pour les jeunes actifs.
  • l’extension de ce tarif jeune à tous et toutes les étudiant-e-s quel que soit leur âge.
  • le maintien des tarifs préférentiels pour tous les publics précaires, notamment les privé-e-s et les personnes âgées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *