1200 étudiants sans cours à Paul Sabatier !

Ce mercredi 10 septembre le conseil de département de Biologie et GeoSciences, de l’université Toulouse III – Paul Sabatier a annoncé que  la Licence 1 SN  (Science et Nature) n’ouvrira pas cette année dans les conditions d’effectifs actuels. Il n’y aura donc aucun enseignement la semaine prochaine du 15 septembre ni les suivantes jusqu’à nouvel ordre pour les 1200 étudiants de cette filière.

Cette décision se fait dans un contexte de problème budgétaire tendu. L’université accuse un déficit de 3 millions d’euros sur l’exercice de l’année dernière.

Cours supprimé, les étudiants pris en otage

Cette situation n’est pas nouvelle, il y avait déjà 1200 étudiants l’année passée dans cette filière mais les enseignants chercheurs refusent d’assurer les cours dans ces conditions. Cours à 40 au lieu de 32, Travaux Pratiques en trinôme au lieu de binôme, la situation n’est pas tenable ni pour les étudiants, ni pour les professeurs. Mais en supprimant l’ensemble des cours prévus la semaine prochaine et les suivantes se sont les étudiants qui sont pénalisés.

L’université et l’Etat doivent prendre leur responsabilité et assurer leur mission de service public

De son côté la direction de l’université, pour diminuer le nombre d’inscrits, incite fortement les étudiants à se réorienter dans les filières de BTS ou des IUT, cette solution sera mise en œuvre pendant la semaine afin que les cours reprennent au plus vite, selon la direction ils pourront reprendre la semaine du 22 septembre. Cette solution n’est pas suffisante. L’UNEF rappelle qu’il est de la responsabilité de l’université d’assurer sa mission de service public et d’accueillir dans de bonnes conditions l’ensemble des bacheliers dans la filière de leur choix. L’UNEF revendique une meilleure répartition du budget de l’université afin de le rediriger vers la réussite et l’accueil des étudiants de première année.

L’UNEF rappelle que cette situation est également due à un manque de moyens.

L’UNEF revendique un réinvestissement financier dans les universités afin qu’elles puissent assurer leurs missions de service public

L’UNEF appelle les étudiants  à se mobiliser, le  lundi 15 septembre à 14h devant le bâtiment administratif de l’université, pour que les 1200 étudiants de la L1 SN puissent poursuivre leurs études dans la filière de leur choix.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *